Chenal et éoliennes : une dangereuse proximité

  • Le chenal de St-Nazaire est proche  du site éolien (4 milles / 7,5 km)

  • 3000 mouvements de navires marchands par an

  • Circulation des plus grands navires existants

  • Pétroliers / chimiquiers / gaziers / paquebots géants

  • Port refuge pour accueillir des navires en détresse*

  • Les pannes de propulsion des navires ne sont pas rares

  • Les navires atteignent des tailles gigantesques (jusqu'à 400 m)

  • Les délais d'intervention de remorqueurs très puissants sont trop longs pour agir en urgence**

  • On ne peut pas hélitreuiller un équipage de sauvetage au milieu d'éoliennes en fonctionnement

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le Grande America coule 12 mars 2019.jpg
pollution Grande America.jpg

Un abordage avec des éoliennes serait catastrophique

* Les noms des ports refuge ne sont pas connus. Le Préfet Maritime décide en fonction des circonstances. Nul doute que Saint-Nazaire seul port atlantique d'importance serait concerné.


** Seule l'Abeille Bourbon peut intervenir pour de gros navires en mer. En cas de tempête elle est positionnée a l'île de Sein soit à 110  milles ou environ 12 heures de navigation pour rallier la zone du site éolien de Noirmoutier-Yeu