L'enquête Publique 

Dans la continuité du Débat Public de 2015, l'enquête publique a démontré le mépris de la puissance publique pour l'avis des citoyens 

L’enquête publique qui s’est achevée le 23 mai dernier n'aura donc été qu’une vaste mascarade

 

Pourtant, avec un total de 1695 observations déposées, le public a fait preuve d’une prise de conscience et d’un intérêt exceptionnel pour ce type de projet.

Les commentaires des citoyens sont sans équivoque : 78% sont DÉFAVORABLES au projet.

Parmi les « défavorables » beaucoup sont étayés d’analyses sérieuses, réfléchies soutenues par la raison et la réalité des faits, sans dogmatisme.

 

La réponse a été claire, indiscutable : ce type de projet n’est pas compatible avec une écologie responsable : trop près des côtes, trop cher, trop d’impacts, trop d’incertitudes, trop de risques non maitrisables. C’était donc un large NON au projet !

 

Les marins-pêcheurs de l'Herbaudière, Saint-Gilles-Croix-de-Vie et même ceux de l’île d’Yeu (65 marins) que l'on croyait favorables au projet, ont signé dans leur quasi-totalité une pétition contre ce projet.