Les promesses d'emploi

Seront-elles tenues ?

EMYN promet 125 emplois pour les îles : 

80 pour Yeu, 45 pour Noirmoutier.

Le consortium et les élus présentent les promesses d'emplois comme une raison majeure à la justification des saccages prévus.

Qu'en sera-t-il vraiment ?

Un tract récent de la Mairie de l'Ile d'Yeu atteste qu'il n'en sera rien.  
On apprend à la lecture de ce tract que le nombre d’emplois directs aurait été « revu à la baisse suite à la renégociation du prix d’achat du MWh par l’Etat » !

Les élus interrogés évoquent maintenant "quelques dizaines d'emplois ..."

 

Des emplois existants par ailleurs menacés 

Des pans entiers de l’économie locale seront impactés ainsi que les nombreux emplois qui s’y rattachent.

 

  • Dans le tourisme 
     

  • Dans l'immobilier et l’artisanat 
     

  • Dans le secteur de la pêche côtière et les activités qui s’y rattachent (conserverie de sardines de Saint Gilles Croix-de-Vie par exemple)​
     

  • Dans les activités qui dépendent de la qualité de l’eau de mer en même temps que de l’image des îles :  Huîtres, moules, sel, produits du terroir